Vous êtes ici

Développement durable

 

Contexte eurorégional


En signant sa déclaration constitutive, les quatre régions s’engageaient à ce que l’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée devienne  « un espace attractif pour les capitaux industriels internationaux qui cherchent à s’implanter dans un environnement créatif et innovant, basé sur la qualité et l’excellence scientifique, au service d’une économie durable et compétitive ». De plus la, préservation et mise en valeur de l’environnement constitue un domaine d’action clef du Groupement Européen de Coopération Territorial (GECT) de l’Eurorégion selon sa déclaration constitutive.

Le GECT Pyrénées-Méditerranée a pour principal objectif de « réaliser et gérer, dans une perspective de développement durable des projets et des actions de coopération territoriale approuvés par ses membres… ». Il est la traduction concrète et opérationnelle d’une volonté politique commune de travailler ensemble afin de rendre le territoire eurorégional compétitif et attractif.


Contexte européen


L’Union européenne a adopté la stratégie de croissance « Europe 2020 »  en vue de devenir une économie intelligente, durable et inclusive. Plus concrètement, l'Union européenne s’est fixée des objectifs ambitieux à atteindre d'ici 2020 en matière d'emploi, d'innovation, d'éducation, d'inclusion sociale et d'énergie ainsi que de lutte contre le changement climatique.


De nombreux programmes européens financent des actions contribuant directement ou indirectement à un développement plus durable (environnement, énergie durable, éco-innovation, coopération territoriale, recherche, formation).

Les récentes propositions de la Commission sur les perspectives financières pour la période 2014-2020 traduisent l’importance accordée à la lutte contre le changement climatique, la préservation des ressources naturelles, l’efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables.

Actions réalisées


Dans le cadre de sa présidence de l’Eurorégion, la région Languedoc-Roussillon avait émis le souhait de développer un « plan climat » eurorégional. En février 2011, les directions sectorielles des quatre régions en charge de l’environnement et de l’énergie se réunissent pour la première fois. Suite à cette réunion, un appel à projets est lancé dans le but d’encourager les acteurs territoriaux à coopérer pour l’atténuation et l’adaptation au changement climatique.

Le budget de l’appel était de 90 000 €; cinq projets ont été reçus, pour une demande totale de financement de 196 300 €. La majorité des projets ont des partenaires dans les quatre régions. Les propositions traitent des thématiques suivantes : économies d’énergie, accompagnement des entreprises touristiques, mobilité durable et mise à disposition d’indicateurs globaux pour l’évaluation des effets du changement climatique. La Commission de développement durable de l’Eurorégion, réunie à Barcelone le 13 février 2012, décida de financer deux projets, dont les chefs de file sont l’association Leader Ripolles Ges Bisaura dont le projet "Energ.Tur-InfoEnergia et Tourisme" vise à accompagner les entreprises du secteur touristique afin qu'elles prennent conscience de leur impact sur le changement climatique et qu’elles y remédient par des mesures d’efficacité énergétique et d’utilisation des énergies renouvelables et la Fondation Empresa i Clima, dont le projet a pour objet la mise à disposition d’indicateurs globaux qui permettent de mesurer les effets du changement climatique dans l’Eurorégion et contribuer ainsi à améliorer la compétitivité et l’efficacité du secteur touristique. Le montant total des subventions attribuées est de 78 300 €.